Intranet

Diversité des caféiers de la région guinéo-congolaise : le rôle des refuges climatiques et de la domestication

L’espèce Coffea canephora, qui produit le café Robusta, possède une forte diversité génétique, qui pourrait certainement être mieux exploitée dans les programmes de sélection si elle était mieux caractérisée. Une équipe du Cirad vient d’analyser cette diversité à l’aide de marqueurs microsatellites. C’est la première étude génétique d’une telle envergure sur cette espèce. Elle a permis de confirmer l’existence de groupes de diversité, d’analyser leurs relations et de déterminer la structure génétique de l’espèce, en particulier le rôle joué par les zones refuges lors du dernier maximum glaciaire et l’influence humaine dans sa construction. Ses résultats sont déterminants pour la gestion et l’utilisation des collections de ressources génétiques.

L’espèce C. canephora est la seconde espèce de caféier cultivée en volume et représente près de 37 % du café exporté dans le monde. Originaire des forêts d’Afrique tropicale, cette espèce possède une forte diversité génétique, qui se structure en deux groupes principaux : les Guinéens et les Congolais, eux-mêmes subdivisés en sous-groupes.

Afin de mieux caractériser cette diversité, une équipe du Cirad a entrepris l’analyse de génotypes issus de prospections et de programmes de sélection, conservés dans plusieurs collections à l’aide de marqueurs microsatellites.

>> Site Cirad

Publiée : 01/01/2014

Cookies de suivi acceptés