Intranet

Les phytotrons, fenêtres ouvertes sur le futur

Comme tous les êtres vivants qui peuplent notre planète, les plantes subissent les conséquences des modifications du climat. Au cours des décennies à venir, comment réagiront-elles aux nouvelles conditions climatiques ? Pour le savoir, les chercheurs du Cirad décortiquent la photosynthèse, grâce notamment à deux phytotrons high-tech. Petite virée dans le futur.

De l'inégalité face au CO2

Durant des millénaires, les teneurs en dioxyde de carbone (CO2) de l’atmosphère sont restées relativement stables : elles variaient entre 200 et 300 parties par million (ppm), sans être influencées outre-mesure par les activités humaines. Les choses ont changé suite à la Révolution industrielle. Depuis un siècle et demi, l’utilisation à grande échelle des énergies fossiles comme le charbon, le gaz ou le pétrole a entraîné un rejet massif de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Actuellement, le taux de CO2 atmosphérique croit de façon exponentielle ; il a désormais dépassé le seuil de 400 ppm, et cette tendance ne semble pas devoir s’infléchir. Le CO2 étant l’un des principaux gaz à effet de serre, l’augmentation de sa concentration aggrave le changement climatique. Mais ses effets ne s’arrêtent pas là…

>> Lire la suite 

Publiée : 16/12/2016

Cookies de suivi acceptés