Intranet

Centre de ressources biologiques Medicago

Contexte et enjeu

Date de mise à jour : 16 novembre 2015

Medicago truncatula offre de nombreux avantages en termes d’analyse génétique et moléculaire, dont un cycle de vie court, un génome diploïde de faible taille, une importante production de graines, une bonne réponse aux transformations génétiques… Ces caractéristiques en ont fait l’espèce modèle pour l’étude du déterminisme génétique et moléculaire de la fixation azotée et plus généralement des relations symbiotiques chez les Légumineuses.

Une collection d’importance mondiale

Le Centre de Ressources Biologiques (CRB) Medicago a été créé par l’INRA pour soutenir les recherches en génétique et en biologie moléculaire, en maintenant et diffusant dans la communauté scientifique internationale des semences de luzernes annuelles (medics), et plus particulièrement celles du complexe d’espèces Medicago truncatula / M. littoralis.

La première collection a été constituée à partir de prospections autour du Bassin Méditerranéen (France, Grèce, Algérie, Espagne et Portugal), avec plus de 3 000 populations naturelles, dont 444 populations appartenant au complexe d’espèces. En 2000 ont été introduits 366 échantillons du Centre Australien de Ressources Génétiques Medicago (AMGRC, Adelaïde). Entre 1990 et 2000, différents échantillons de l’ICARDA ont également été ajoutés à la collection de populations. En 2011, 70 accessions en provenant de la banque de graines américaine (USDA – ARS) ont été introduites.

Les échantillons sont maintenus aussi bien au niveau de populations – pour permettre l’étude des variations naturelles au sein des populations – que de lignées pures – qui permettent des études génétiques et moléculaires précises. Aujourd’hui la collection comprend 1118 lignées pures.

Cette collection de Medicago est la seule actuellement organisée et gérée de manière à répondre aux besoins des scientifiques dans le domaine de la génomique, en proposant des populations, des lignées fixées, des lignées recombinantes et des hybrides F1 et leurs descendances. Le matériel est déjà largement distribué à la communauté scientifique internationale avec plus de 2 000 échantillons envoyés chaque année.

Le CRB Medicago, actuellement intégré à l’UMR Agap, détient la deuxième plus grande collection mondiale de diversité naturelle de Medicago truncatula, après celle du South Australian Department of Agriculture de l'état d’Australie du Sud (SARDI).

Le CRB Medicago s'intègre au sein de l'initiative ARCAD (Agropolis Resource Center for Crop Conservation, Adaptation and Diversity - http://www.arcad-project.org/) qui vise à mettre en place, sur Montpellier, un centre de ressources dédié à la conservation et à l’étude de l’agro-biodiversité des plantes. Ce projet s'appuie sur des infrastructures en cours de réalisation et le développement à Montpellier de plateaux techniques d'ambition nationale (cryobanque végétale, banque de semences et d’ADN, chaîne d’extraction à haut débit d’ADN et outils de génotypage et de séquençage).

Une collection de référence pour de nombreux programmes de recherche

En plus de ses activités de gestion proprement dite des ressources biologiques, le CRB Medicago est fortement impliqué dans des programmes de recherche proposant des outils et des méthodes pour l'analyse moléculaire et génétique des Légumineuses. Il existe donc une interaction importante entre la gestion et les activités scientifiques du CRB.

Ainsi, si le CRB assure pour la collectivité scientifique nationale ou internationale la multiplication et la diffusion de plusieurs lignées de référence utilisées en génomique (dont la lignée utilisée pour le séquençage de l'espèce « Jemalong A17 »), il bénéficie aussi des retombées des programmes de recherche conduits par les différentes équipes utilisant les matériels mis à leur disposition.

Dans cet esprit, la collection s’enrichit chaque année afin de représenter au mieux la diversité de l’espèce et des espèces apparentées (Medicago littoralis et Medicago tornata). Elle a intégré en 2011 et 2012 des accessions issues de nouvelles prospections en France et en Espagne ainsi que les collections de référence des espèces M. truncatula, M. littoralis et M. tornata du National Plant Germplasm System (USA). Par ailleurs, des programmes complémentaires de production d’hybrides et de construction de nouvelles populations de lignées recombinantes sont en cours afin de compléter l’offre actuelle.

Date de mise à jour : 16 novembre 2015

Cookies de suivi acceptés