Intranet

Amélioration des plantes à multiplication végétative (APMV)

Contexte et enjeux

Date de mise à jour : 23 mai 2016

L’enjeu global est de promouvoir, par l’innovation variétale, des systèmes de production durable pour plusieurs espèces alimentaires à multiplication végétative parmi les plus importantes en zones tropicale et méditerranéenne (agrumes, bananier dessert et à cuire plantain, plantes à racines et tubercules : manioc, patate douce, igname et taro) en améliorant l’adaptation aux contraintes environnementales et la réponse aux attentes des marchés.

Contexte et enjeux de développement

Les travaux de l’équipe APMV concernent plusieurs espèces alimentaires à multiplication végétative : agrumes, ananas, bananiers, plantes à racines et tubercules (igname, taro, patate douce et manioc). Ces espèces sont au cœur des enjeux mondiaux de sécurité alimentaire et de développement économique en zones tropicale et méditerranéenne. Bases de l'alimentation des populations dans de nombreux pays du Sud, elles contribuent également au développement économique. Les agrumes, cultivés entre les 40e parallèles Nord et Sud, constituent la première production fruitière mondiale. La banane est en tonnage la 4ème production pour l'alimentation humaine. La consommation locale représente 90% de la production mondiale de banane, principalement dans les pays les plus pauvres d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie. Les plantes à racines et tubercules sont les principales ressources alimentaires de plus de 2 milliards de personnes vivant dans les régions humides, tropicales et équatoriales. L'ananas est la deuxième culture de fruits tropicaux avec une production mondiale avoisinant les 18 millions de tonnes dont 70% est consommée localement. Le marché en frais à l'export dépasse le million de tonnes et est en croissance continue.
L’enjeu global des travaux de l’équipe est de contribuer, par l’innovation variétale, à la mise en place de systèmes de production durable répondant aux attentes socio-économiques des filières et à celle des consommateurs en termes de qualité et saisonnalité des productions.

Enjeux scientifiques

Les recherches conduites par l’équipe ont pour objectifs l’acquisition et l’intégration des connaissances dans les domaines de la biologie de la reproduction, de la physiologie de l'adaptation, de la résistance aux maladies et de l'élaboration de la qualité afin d'optimiser l’amélioration génétique des espèces travaillées. La multiplication végétative, les origines interspécifiques et la polyploïdie fréquente des variétés modernes de ces espèces nécessitent des stratégies d'amélioration adaptées.  La mise au point et l’optimisation de ces stratégies, s'appuyant sur les développements rapides de la génomique et de la génétique moléculaire, sont au centre de questions de recherches originales abordées par l’équipe à des fins de mobilisation efficace de la biodiversité des complexes d’espèces.

Date de mise à jour : 23 mai 2016

Cookies de suivi acceptés