Intranet

Le très complexe génome de la canne à sucre enfin séquencé

C’était la dernière grande plante cultivée qui n’avait pas son génome séquencé. En cause : la complexité redoutable de ce génome avec ses 10 à 12 copies de chaque chromosome, là où nous, humains, n’en avons que 2. Cette prouesse a été réussie par une équipe internationale coordonnée par le Cirad et rapportée dans Nature Communication le 6 juillet. L’amélioration variétale de la canne va donc pouvoir « moderniser » ses méthodes. Une aubaine pour l’industrie du sucre et de la biomasse.

Le Cirad et ses partenaires ont dû ruser pour établir la première séquence de référence de la canne à sucre. Le génome de cette plante est si complexe que les techniques habituelles d’assemblage de séquence sont inopérantes. C’est pour cette raison que la canne à sucre était la dernière grande plante cultivée dont le génome n’était pas connu.

Lire la suite >> Communiqué de presse Cirad

Publiée : 13/07/2018

Cookies de suivi acceptés