Intranet

Diversités & Génomes : structure, domestication, milieux, sociétés

Présentation

Date de mise à jour : 30 mai 2017

La biodiversité des plantes cultivées présente des sources de capacité adaptative variées et nombreuses.

Les actions de l'UMR Agap s’organisent autour de grandes questions sur les bases biologiques de cette agro-biodiversité et sur les facteurs qui gouvernent cette diversification, de questions sur les mécanismes de développement et d’adaptation qui président à la diversité de ces phénotypes, questions traitées dans le Champs Thématique (CT2), pour finalement mobiliser l’ensemble de ces connaissances dans des programmes d’amélioration variétale tel que réalisé par les équipes du Champ Thématique (CT3).

Les questions sont abordées dans le Champs Thématique (CT1) par des approches souvent interdisciplinaires alliant génétique, génomique, voire anthropologie et sciences politiques, appuyées par les méthodologies bioinformatiques et biomathématiques appropriées. La diversité des espèces étudiées ou des systèmes considérés est un atout favorisant la généricité des réponses proposées : espèces tropicales et méditerranéennes, annuelles et pérennes, monocotylédones et eudicotylédones …

Quatre équipes Dynamiques de la diversité, sociétés et environnements (DDSE) , Génomique évolutive et gestion des populations (GE²pop) , Structure et évolution des génomes (SEG) ainsi que l'équipe Intégration de données (ID) , sur les aspects de bioinformatique, sont rattachées à ce Champ Thématique (CT) sur la base de leur cœur d’activité. Mais il est évident que les autres équipes peuvent avoir une part de leurs activités relevant de ce champ, tout comme certaines questions de recherche se trouvent de fait à l’interface entre CT différents. L’organisation en CT doit donc être vue comme parfaitement perméable.

Date de mise à jour : 30 mai 2017

Cookies de suivi acceptés